Art

Une expérience révélatrice dans un « musée alternatif »

Si l’émergence de l’art contemporain passe par la remise en cause des idées traditionnelles qui définissent l’art, elle touche aussi à la manière d’admirer les œuvres d’art et nous mène en dehors des lieux de visite traditionnels.  En effet, il n’est pas forcément nécessaire de pousser les portes des musées pour apprécier des œuvres d’art.  Eight Kwai Fong a réalisé un appartement artistique : le « musée alternatif ».

Il est plutôt difficile d’imaginer un « Appart ‘hôtel » dédié à l’art.  Néanmoins, une visite de ce nouvel appartement à Hong Kong nous ouvre les yeux sur ce concept.

En pénétrant dans le premier salon, la vision des livres d’art de l’éditeur TASCHEN de la librairie de la rue de Buci me reviennent à la mémoire. C’est un lieu où presque tous les étudiants en histoire de l’art ont envie de feuilleter quelques ouvrages.

Une réflexion d’images, une réflexion de vie

Le flot de lumière naturelle, les matériaux réfléchissants, la finesse et les formes dissymétriques de l’art décoratif font entrer la nature dans la salle.  Le vase conçu par Todd Bracher, disposé dans le couloir, exprime ce mélange de la vie et de la nature.  Ce dernier, représentant le corps d’une femme, est empli de fleurs.  La surface du miroir reflète ces fleurs, créant un effet dramatique qui accentue la couleur naturelle et la texture des fleurs.  Le vase et son contenu créent une vision totalement unique qui change selon l’arrangement des fleurs.

Cette nature diffusée invite à la conversation avec l’œuvre placée sur le mur – Paradise 28, Rio Madre de Dios, Peru, 2005 de Thomas Struth.  Thomas Struth est un artiste et photographe allemand, qui a d’abord étudié la peinture à la Staatlichen Kunstakademie à Düsseldorf avec Gerhard Richter, et puis, la photographie avec Bernd et Hilla Becher.  La pratique artistique de Thomas Struth est caractérisée par ses séries, par exemple, des photos de rues, des portraits, des fleurs, des familles, des musées et des paysages.  Thomas Struth est surtout reconnu par la critique et le marché de l’art pour ses séries sur les rues Die Architektur der Straßen et la série Portraits.  Fasciné par la culture maya et sa relation à la nature dynamique, Struth a commencé la série Paradise à la fin des années 1990.  Il a fait ses recherches dans les forêts et les jungles du monde entier en voyageant en Chine, au Japon et en Australie.  Avec l’ambition de « faire un autre type d’œuvre avec un sujet différent », il a présenté ses nouvelles photographies avec une multiplicité de couches et une densité de détails.  Ses œuvres contemporaines évoquent les forêts vierges d’Asie, d’Océanie, d’Europe et d’Amérique du Sud.

Mais la réflexion est non seulement physique, elle est également mentale.  Eskimo, une huile sur toile de Zhao Yang, nous donne une réflexion sur la philosophie intrinsèque de la vie.  Né dans la province de Jilin en 1971, diplômé de l’Académie chinoise des arts en 1995, Zhao Yang vit et travaille actuellement à Beijing.  L’artiste se consacre à la peinture des images et des histoires à travers le temps et l’espace.  Eskimo manifeste l’état primitif des êtres humains et révèle leurs besoins nécessaires à la survie par le moyen de la chasse.  Le tableau représente deux figures sur un fond turquoise avec une présentation abstraite et mystérieuse, laissant place à l’imagination.

11880067_440968726084849_1301253055_n

Eskimo – une huile sur toile de Zhao Yang

Nostalgie, nostalgie, nostalgie

Flânant de salle en salle, on écoute des musiques aux pouvoirs nostalgiques : le disque vinyle classique (l’édition de collectionneurs) diffuse des succès des Beatles, de Piaf, ainsi que la chanson Hotel California émise par la station de radio unique – Le Brionvega Radiofonografo réveille toutes nos sensations.  Conçue en 1965 par Achille et Pier Giacomo Castiglioni, la Radiofonografo (RR126) était une révolution esthétique et technologique.  C’était la première station multimédia comprenant une radio, un amplificateur, un tourne-disque réuni en un seul appareil.  Le coffret en bois et les haut-parleurs, étant fabriqués à la main, ne sont jamais exactement identiques.  Fait en un bloc d’une pièce en aluminium, moulé, brossé, laqué et poli à la main, le nouveau Radiofonografo est un hommage à l’artisanat traditionnel.

Ce qui fait fondre le cœur

On trouve partout les arts décoratifs qui font fondre le cœur.  L’œuvre céramique Melt de Julie Progin et Jesse McLin nous en donne un exemple.  Ayant passé plus de 7 ans à Jingdezhen, Julie et Jesse ont appris l’histoire et les techniques de la céramique.  Ils ont collaboré avec des artisans locaux et des usines de production de masse.  Ils s’approprient les défauts de l’œuvre pour l’embellir.  Julie et Jesse utilisent la technique de processus réductrice : ils laissent intentionnellement certains défauts dans leurs vases pendant l’étape de la production de masse.  Les vases se craquèlent en atteignant une température de 1300 degrés Celsius, produisant la création d’un morceau différent à chaque fois.  C’est une nouvelle esthétique hors d’un archétype.

Par ailleurs, on trouve les bouteilles bolle par Tapio Wirkkala pour Venini.  Cette série de bouteilles en verre de Murano, créée par le designer finlandais Tapio Wirkkala en 1966 pour la maison italienne Venini, emploie la technique de l’ « Incalmo » qui permet à deux différents types de verre, travaillés séparément, d’être fusionnés pour créer différentes zones de verre colorées en un seul et même objet.  Cette série d’œuvres faite à la main en verre soufflé met en valeur la beauté et la tradition des souffleurs de verre vénitiens.  Les œuvres de Wirkkala peuvent être trouvées dans les grands musées du monde entier.

Le mouvement artisanal – art ou marketing ?

Une installation géante Bowler Hat se trouve dans le jardin de cet Appart’hôtel dont le logo est également un chapeau se référant au célèbre chapeau melon de René Magritte (1898-1967).  Ce Bowler Hat est un chapeau qui définit une ville urbaine au style artisanal et bohémien, où un groupe de nomades poétiques, créatifs et culturels sont passionnés par la découverte des plus beaux trésors et expériences du monde entier.  Le chapeau est posé sur un œuf géant émergeant du sol.  L’œuf invite les spectateurs à explorer leurs propres idées artisanales intérieures.  Cette œuvre d’art est une inspiration pour la vie artisanale.

Ce qui est promu dans cet appartement est le mouvement artisanal, autrement dit, un voyage visé à élargir l’imagination à travers des expériences exceptionnelles sur les objets d’art ou les objets de collection.  Dans une ville cosmopolite comme Hong Kong, l’art dans un cadre privé est toujours considéré comme une activité commerciale. Néanmoins, mon expérience à Eight Kwai Fong m’a  fait complètement changer de point de vue.  La décoration minutieuse reflète la passion et l’ambition de son créateur, M. Adrian Cheng, le fondateur de la K11 Art Foundation.  Si j’étais accusée de parti pris, je l’admettrais sans hésiter, simplement parce que je ne peux pas sous-estimer l’effort de ce monsieur pour soutenir l’art et l’échange culturel en collaborant avec le Centre Pompidou à un projet de recherche de trois ans sur la scène artistique chinoise contemporaine.

Le site officiel de Eight Kwai Fong : https://www.8kf.com.hk/


Cindy

image (2)          53d154554156486e385c7d40_TwitterBlack-Circle-Icon_Email1-940x940download

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s